thérapies animales

Thérapie comportementale

On utilise les techniques de thérapie comportementale et cognitive pour régler de nombreux problèmes : les agressivités aux origines variées, les difficultés de positionnement du chien ou du chat au sein de la famille, les destructions en l’absence des maîtres, la malpropreté, les hurlements…

Le principe

Les thérapies comportementales et cognitives pour les humains visent à réduire ou supprimer des comportements qui gênent leurs auteurs. De la même façon, certains propriétaires de chiens se plaignent d’attitudes indésirables de la part de leurs compagnons à quatre pattes qu’ils voudraient voir changer.

On considère que les attitudes indésirables (on peut aussi parler de conditionnement) ont été apprises de façon inadéquate ou incorrecte, et on va donc tenter de désapprendre lesdits comportements gênants ou au moins, de diminuer leur intensité. Il suffira parfois d’intervenir sur l'environnement familier du chien, le contexte dans lequel il évolue, pour voir apparaître de nouvelles habitudes de sa part. On demandera donc aux propriétaires de s’investir énormément dans la thérapie en changeant leurs attitudes envers leur animal.

Par exemple, dans le cas d’un chien qui aboie de manière excessive et qui a l’habitude de voir son maître hurler pour le faire cesser, on donnera pour consigne à l’humain de ne plus réagir, de faire comme si de rien n’était.

Agir et penser différemment

L’objectif est donc d’apprendre à tout le monde à se comporter autrement, et pour ce qui est de l’aspect cognitif (relatif aux processus de pensée), à raisonner autrement. Les humains ont souvent tendance à croire que leurs chiens et chats ont les même motivations qu’eux, et donc, ils transposent leur conception de la vie sur eux. Pourtant la réalité animale n’a rien à voir avec la réalité humaine, et là encore, c’est au spécialiste du comportement animal de transmettre les connaissances nécessaires aux propriétaires pour interpréter correctement les attitudes de leurs animaux.

Séance de magnétisme ou Reïki pour les animaux

À l’instar des êtres humains, dont ils ne se différencient finalement qu’en très peu de chose, les animaux qui partagent la planète avec notre espèce sont également sujets aux mêmes types de souffrance que nous : physique, émotionnelle, mentale et spirituelle.

Le Reiki pour les animaux est avant tout un cadeau d'amour que nous leur faisons lorsque nous leur prodiguons un soin. Les nombreux avantages que comporte le Reiki, en font une thérapie holistique idéale, complémentaire, pour les animaux. Tout d'abord, il est doux, indolore, naturel, non invasif, véritablement anti-stress et est d'une application aisée pour le thérapeute.

Intuitivement, les animaux ont une réponse sensorielle naturelle à un soin énergétique Reiki, car comme approche thérapeutique, il est à la fois subtil et très puissant. Lors d'un soin, l'Énergie Vitale est canalisée par les mains du praticien directement dans le champ énergétique de votre animal.

Avec le Reiki, l'animal n'a pas à être enfermé pour être traité, puisque si le thérapeute ne peut l'approcher, il peut le traiter à distance, comme pour un humain. En travaillant avec l'animal, le praticien Reiki va déterminer comment le traitement pourra être donné.

De même qu'avec les humains, l'animal conserve un degré élevé de contrôle sur son propre processus de guérison, afin de rester un partenaire actif dans ce processus. Exempt de nos notions de bienséance, d'a priori ou de principes, les animaux reçoivent l'énergie avec une très grande ouverture et, coupent eux-mêmes le lien d'échange avec le praticien, lorsqu'il estime que la séance lui a suffisamment apporté. Conscients que cette Énergie Vitale n'appartient pas à l'humain qui la canalise, ils osent souvent revenir vers lui, tant qu'ils en éprouvent le besoin.

Association
Charly's Angels

pour chats FIV+


"Créée en 2012, l'association Charly's Angels a été reprise par une nouvelle équipe en 2015. La mission de notre association est de prendre en charge, soigner et offrir une belle vie de famille aux chats porteurs du virus du FIV (sida du chat).

QU'EST-CE QUE LE FIV ?

le virus du FIV (communément appelé SIDA du chat) peut effectivement évoluer en sida, mais il peut aussi rester latent dans l'organisme et le sida peut se déclarer bien des années aprés la transmission ou même ne jamais se déclarer... Ce virus n'est transmissible qu'entre chats (pas de transmission possible aux autres espèces animales ni aux humains). Il se transmet par voie sexuelle ou par morsure profonde avec échange sang/salive, lors de grosses bagarres entre mâles non castrés notamment, plus rarement de la mère aux chatons (par voie intra-utérine, ou par le lait). il n'existe pas de vaccin contre le FIV. Comme le sida humain, ce virus fait peur et encore beaucoup trop de chats sont euthanasiés pour la seule raison qu'ils en sont porteurs. Or, il est maintenant admis que les chats FIV+, lorsque les infections secondaires (maladies "opportunistes") sont maitrisées, ont quasiment la même espérance de vie que les chats sains. D'autre part, étant donné le mode de transmission, les chats FIV+ peuvent tout à fait co-habiter avec des chats sains, à partir du moment où tous les chats sont stérilisés et sociables entre eux. Face aux euthanasies de masse de ces chats, notre association intervient dans toute la France pour leur permettre de vivre. Nous prenons en charge les chats de fourrière en fin de délai, les chats de refuges qui n'ont pas de structure pour les accueillir, et les chats pour lesquels des particuliers font appel à nous. Une fois pris en charge, nous les plaçons dans des familles d'accueil, qui subviendront financièrement à leur besoins en nourriture, litière, etc... les frais vétérinaires et les alimentations médicalisées seront à la charge de notre association. Une fois dans leur famille, ils seront mis en règle (identification, stérilisation, vaccination), et nous leur apporterons soins, confort et affection comme ils le méritent. Les plus agés, ceux porteurs de pathologie chronique, et les "non socialisables" resteront dans leur famille d'accueil, aux frais de l'association, jusqu'à la fin de leur vie. Les autres seront proposés à l'adoption. Depuis sa création, environ 200 chats ont été sauvés. Nous en avons actuellement une soixantaine à notre charge. nos difficultés sont :

- TROUVER DES FAMILLES D'ACCUEIL

En effet, les demandes de prises en charge sont beaucoup plus nombreuses que les propositions d'accueil, et nous sommes bien souvent obligés de refuser ces prises en charge. Il est donc important d'élargir nos recherches par la diffusion via internet et les réseaux sociaux et par le bouche à oreilles.



- TROUVER DES FINANCEMENTS

Notre association ne touche aucune subvention et ne fonctionne que grâce aux dons (dons divers et parrainages), aux frais d'adoption, et à nos services de vente d'objets (boutique, vides-greniers, tombolas). Les mises en règle et les soins vétérinaires coutent cher, malgré les tarifs préférentiels associatifs accordés par plusieurs de nos vétérinaires, et faute de moyens, nous sommes également obligés de refuser des prises en charge.


LES CHATS FIV+ ONT LE DROIT DE VIVRE !
REJOIGNEZ NOTRE ASSOCIATION ET SOUTENEZ NOTRE COMBAT !
MERCI POUR LES FIVOUS !